Jul
28
AM
9:40
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí

Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
Deux nouvelles unités spéciales pour la marine russe Maire de New-York: "les dirigeants israéliens veulent Trump à la tête des USA" Turquie:dizaines de journaux,TV et radios fermés149 généraux et amiraux limogés Colonisations/Jérusalem-Est:Washington dénonce des plans israéliens provocateurs Barack Obama veut "conduire Hillary à la victoire" contre Trump La Christianophobie, "c’est réel et ça passe complètement inaperçu en France" La maison de Gulen en Turquie sera transformée en toilettes publiques Turquie: les autorités révèlent le nombre de participants au putsch Les Américains veulent faire naturaliser les réfugiés dans les pays d’accueil. Attentat dans une église: Adel Kermiche, jeune, instable et obsédé par la Syrie Syrie: Daesh revendique l’attentat meurtrier de Qamichli : 44 tués Daesh veut une guerre civile en France L’Iran change son image nucléaire Bahreïn: le procès de l’ayatollah Qassem, ajourné sous la pression de la rue Nouvelle version: le drone qui a survolé les territoires occupés est russe Moscou et Ankara relancent le gazoduc Turkstream Lavrov confirme l’échec des entretiens Poutine-Kerry au sujet de la Syrie Attentat de Nice: plaintes contre l’Etat français Le mythe de l’opposition "modérée" dissipé, le masque US tombe Yémen: le coalition saoudienne commet des massacres anti soufis à Sarari. Le Hezbollah condamne le meurtre du prêtre français Un martyr des brigades AlQuds dans des affrontements avec l’occupation à Hébron Obama admet que Moscou cherche à influencer la présidentielle Courriels piratés: le renseignement US (pas si) sûr que c’est la Russie… Que compte faire Erdogan en Syrie?
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Articles liés
Syrie: Daesh revendique l’attentat meurtrier de Qamichli : 44 tuésNouvelle version: le drone qui a survolé les territoires occupés est russeLe mythe de l’opposition "modérée" dissipé, le masque US tombeSyrie: la route Castello et le quartier Layramoune libérés. L’étau se resserre.Syrie : Les rebelles de "l’opposition modérée" décapitent un enfant palestinien
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Moyen Orient
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
Attaque chimique : MSF donne un coup de pouce à l’opposition syrienne armée ?
L’équipe du site

Des miliciens dans la GhoutaL’ONG Médecins sans frontières est intervenue dans l’affaire de l’attaque chimique perpétrée en Syrie mardi dernier pour soutenir la version défendue par l’opposition armée syrienne  qui a accusé les autorités syriennes de l’avoir perpétrée.

Surtout que cette version, ou certains de ses aspects, est de plus en plus suspectée, aussi bien en raison des révélations et découvertes russes et syriennes que par les témoignages de médecins experts en la matière interrogés par la BBC.

Dans un communiqué, MSF assure que quelque 355 patients "présentant des symptômes neurotoxiques" sont morts en Syrie dans trois des hôpitaux aidés par Médecins sans frontières dans le gouvernorat de Damas et où, selon elle, près de 3.600 personnes sont traitées depuis le 21 août.

Or cette organisation ne se trouve pas sur place pour que ses chiffres soient crédibles, d'autant plus qu'elle dit les tenir du personnel médical des hôpitaux qui ont accueilli les victimes, auxquels elle fournit des médicaments, du matériel médical et un appui technique.  
Il s’agit d’hôpitaux de fortune tenus par les rebelles et les miliciens.
  

Et l'ONG française d’ajouter que les patients ont été soignés avec de l'atropine, un médicament qu'elle a fourni pour traiter les symptômes neurotoxiques. « MSF s'efforce maintenant de reconstituer les stocks épuisés des hôpitaux », précise l'ONG.

Bien entendu, l’organisation ne se donne pas la peine de se demander pourquoi, étrangement, aucune image vidéo ni photographie ne montre ce grand nombre d’infectés dans les hôpitaux.

Symptômes d'un gaz sans nom


De plus, MSF  reprend à son compte les allégations selon lesquelles les infectés présentent les symptômes d’une contamination au gaz sarin, sans le nommer 

« les symptômes qui ont été rapportés, tels que les convulsions, l'hypersalivation, les pupilles contractées, la vision trouble et la détresse respiratoire, le schéma épidémiologique de cet événement - caractérisé par l'afflux massif de patients dans un laps de temps très court, la provenance des patients et la contamination des secouristes et du personnel ayant fourni les premiers soins - suggèrent fortement l'exposition massive à un agent neurotoxique », dit Bart Janssens, son directeur des opérations.

Force est de constater que ce dernier évite de signaler de quel agent neurotoxique il s’agit. Contrairement aux différentes sources de l’opposition syrienne armée. Selon les experts en armes chimiques, c'est seulement cet agent que les autorités syrienne possèderaient .

 Pour la BBC: constat collatéral

On constate aussi que Janssens prend le soins de parler, soudainement, d’une contamination des secouristes, celle-là même dont l’absence avait été constatée par de nombreux observateurs avisés, suscitant des doutes quant à la véracité des assertions de l’opposition armée. 

Interrogée par la chaine britannique BBC, la directrice de l’Institut finlandais VERIFIN pour identifier les armes chimiques Paula Vanninen a dit : «  pour le moment, je ne suis pas totalement persuadée que les gens qui portent assistance aux victimes ne portent pas de tenues protectrices ni de masques. Dans une situation réelle, ils seraient contaminés et souffriraient des mêmes symptômes », a-t-elle expliqué.

Enfants syriens de la Ghouta ( Kfar Batna)Quoique déclarant que quelque chose s’est surement passé, un expert suisse en armements chimiques Dr. Jean Pascal  Zanders exclut une contamination à un neurotoxique : «  je n’ai vu aucun secouriste administrer une anti dote au gaz neurotoxique, et il semble que les gens qui apportaient leur aide ne souffrent d’aucune exposition secondaire après avoir transporté ou soigné les victimes ».

Quant au professeur Alexander Kekule , de l’Institute Medical Microbiology at Halle University in German il a dit :«  les symptômes n’ont rien à avoir avec une attaque chimique typique, les victimes n’affichent aucune souffrance, ni aucune irritation dans les yeux, dans le nez ou dans la bouche », a-t-il également constaté, « Il se peut que tous les patients aient été brièvement Les enfants de Halabja en Irak, tués au gaz sarin en 1987.décontaminés avec de l'eau, ou de l'eau et du détergent. Mais l'eau est renversée sur la poitrine, et non pas sur le visage et les yeux (du moins dans la vidéo) », a-t-il ajouté selon la BBC.

Constat collatéral à propos de l'article de la BBC: elle a noyé ces déclarations dans un contexte qui condamne Damas, recourant à un vicieux procédé journalistique de manipulation. La chaine en premier rapporte l'avis d'un analyste, Hamish De Bretton-Gordon selon lequel "certains des symptômes comme la bouche ouverte, le regard de la mort sculpturale, sont très similaires à ce que nous avons vu dans Halabja [en Irak], où des milliers de personnes ont été tuées par des agents neurotoxiques".

Le douteux timing

Le soutien de cette ONG intervient au moment où ce sont les rebelles qui sont suspectés. En effet, les autorités syriennes ont apporté la preuve que ce sont les rebelles syriens qui ont  mené ces attaques chimiques en montrant les produits chimiques découverts dans les tunnels des rebelles à Jobar, dans la Ghouta orientale, et pouvant servir à des armes.

Alors que la Russie aussi a présenté des preuves aux membres du Conseil de sécurité de l’ONU, dont des photographies satellitaires qui attestent que les missiles chimiques avaient été tirés de la ville de Douma, fief des insurgés dans la Ghouta orientale, comme l'ont rapporté des sources arabes pour le journal Assafir .

Interrogée par la télévision arabophone AlMayadeen,  sur les positions occidentales effrénées sur l’attaque chimique, le ministre syrien de l’information Omrane Zoebi s’est interrogé si elles seront similaires lorsque la preuve sera apportée que les attaques ont été commises par les rebelles.

Selon lui, aussi bien les deux attaques que toute la campagne soulevée autour avaient pour but d’encombrer les autorités syriennes pour arrêter la campagne militaire « Bouclier de la cité » que l’armée syrienne comptait mener dans ces deux Ghoutas.

Peine perdue, la bataille fait rage ces heures-ci au cœur de Jobar !
  

Source: Divers

24-08-2013 - 23:13 Dernière mise à jour 24-08-2013 - 23:13 | 8409 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

Les commentaires des utilisateurs Nombre de commentaires: 7
1 - MSF Services Secrets Occidentaux
boufarali | Algerie 00:48 2013-08-25
Si Al Manar pouvait faire réapparaître ce que j’ai un jour écrit, tout le monde va s’apercevoir, que
j’avais inscrit les ONG et à leur tête MSF, comme services secrets occidentaux, caché sous des
appellations trompeuses. MSF en Afghanistan avait installés des antennes d’écoutes des communications des
PC Russes, dans les montagnes Afghanes. Leur chef était un certain français ministre par la suite, « pour
services rendus », ou B. Kouchner
2 - LA PREUVE DU CONTRAIRE
lilkaniez012 | France 08:01 2013-08-25
SI EFFECTIVEMENT LES PREUVES DE L INTOXICATION A L ARME CHIMIQUE S AVERENT FONDEES QUE C EST LES REBELLES
QUI SONT LES VRAIS COUPABLES .QUELLE TETE VA FAIRE L OCCIDENT SURTOUT CELLE DE L.FABIUS QUI SE DEMENE
COMME UN DEMON A ACCUSE UN CAMP INNOCENT.L AVENIR NOUS LE DIRA INCH ALLAH!
3 - Monstrueuse guerre syrienne.
Libre7 | France 10:52 2013-08-25
Je regrette de dire monstrueuse guerre et j’ajoute qu’elle n’a pas de sens aujourd’hui, puisque les
Nations Unies font un appel pour la paix internationale. Tous les peuples attendent rien de plus de la
part de leurs dirigeants. Or le gaspillage des vies humaines et des finances depensees en armements
letaux pour la guerre pour le pouvoir du dictateur et de ses fidees, tout cela est absurde pour les pays
occidentaux. Le choix des dirigeants russes de soutenir cette guerre absurde qui deploie des medias
monstrueuses pour expliquer des faits, qui n’ont pas de neutralite alors que les experts de l’O.N.U. ne
se sont pas prononces sur les preuves de l’usage chimique?
4 - MSF ORGANISATION A BUT EXCLUSIF SIONISTE
SIDI ABDELKADER JILANI | Algerie 20:27 2013-08-25
MAIS QUI PEUT DOUTER QUE CE MOUVEMENT SIONISTE FAIT SON JOB RIEN QUE SON JOB ET TOUJOURS SON JOB c’est a
dire déployer toute son énergie pour les interets exclusifs d’israel QUI PEUT DOUTER QUE CETTE
ORGANISATION n’ait pas été créé dans le but de servir israel et le sionisme mondial COMMENT VOUDRAIT-ON
ATTENDRE D’UNE ORGANISATION COMPORTANT 99’99% de médecins et de personnalités judéo-sionistes qu’elle
n’oeuvre pas dans les interets d’israel d’où son coup de pouce pour accuser ASSAD sur des mensonges MSF
ORGANISATION A BUT NON HUMANITAIRE MAIS SIONISTE AUCUNE DEONTOLOGIE AUCUNE HUMANITE AUCUNE PITIE AUCUNE
JUSTICE SEUL ISRAEL COMPTE
5 - MSF ONU LA PLUPART DES ONG SONT UNE HISTOIRE D\’AMOUR AVEC ISRAEL
SIDI ABDELKADER JILANI | Algerie 20:43 2013-08-25
ISRAEL DANS SA QUETE DE dominer le monde arabo musulman le reste de l’autre monde étant acquis ,a créé
maintes organisations sous couvert de justice et humanitaire et différentes ONG qui sont des pépinières
du MOSSAD a qui elles fournissent tout ce dont israel a besoin pour infiltrer les pays arabo-musulman
l’entrée dans certaines de ces organisations est rigoureusement surveillée si vous n’etes pas un soutien
inconditionnel d’israel l’accès vous sera strictement interdit ALORS il n’y a pas lieu de s’offusquer par
ce magistral coup de pouce qui est plus un coup de main que de pouce vu les interets qui sont en jeux
ISRAEL DEPLOIE TOUTES SES CARTES
6 - bombes chimiques : c’est lassant à la fin !!!
Rachid-DZ | Algerie 00:55 2013-08-26
souvenez vous quand george w bush avait attaqué l’iraq et a provoqué avec ses alliés du mal, une
apocalypse qui continue encore. il avait justifié cela par de prétendues bombes chimiques dont
disposerait saddam. la commission d’expert dépéché, bien sur, un peu en retard avait prouvé le contraire.
bush avait eu cette réaction : de toute facon c’est un salaud ! (en parlant de saddam). on veut nous
refaire le coup mais cette fois ca ne marchera pas, car plusieurs milliard de gens commencent
sérieusement à se poser des questions.
7 - L’UNION FAIT LE VIL MENSONGE
SIDI ABDELKADER JILANI | Algerie 13:58 2013-08-26
ISRAEL ET SON FRERE DE L’ARABIE YAHOUDITE VEULENT CONFIRMER A CEUX QUI LES ECOUTENT QU’ASSAD A BIEN
employé des missiles avec du gaz chimique et disent que ces missiles sont de fabrications iraniennes mais
que malheureusement il était impossible de relier leur traçabilité a l’iran et ce serait les services
conjoint de ces deux pays unis contre assad qui avaient confirmés l’origine de ces armes redoutables
laissant meme supposer que l\\’iran serait le commanditaire de ce gazage ISRAEL ET LA MOMIE PUANTE FONT
LE FORCING POUR BATTRE LE FER PENDANT QU\\’IL EST CHAUD INCANDESCENT MAUDITS SOIENT-ILS QUE DIEU DETRUISE
CES GOUVERNEMENTS AUX ORDRES DE SATAN

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 28-07-2016 09:36 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010