Jul
27
PM
8:16
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí

Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
Attentat dans une église: Adel Kermiche, jeune, instable et obsédé par la Syrie Syrie: Daesh revendique l’attentat meurtrier de Qamichli : 44 tués Daesh veut une guerre civile en France L’Iran change son image nucléaire Bahreïn: le procès de l’ayatollah Qassem, ajourné sous la pression de la rue Nouvelle version: le drone qui a survolé les territoires occupés est russe Moscou et Ankara relancent le gazoduc Turkstream Lavrov confirme l’échec des entretiens Poutine-Kerry au sujet de la Syrie Attentat de Nice: plaintes contre l’Etat français Le mythe de l’opposition "modérée" dissipé, le masque US tombe Yémen: le coalition saoudienne commet des massacres anti soufis à Sarari. Le Hezbollah condamne le meurtre du prêtre français Un martyr des brigades AlQuds dans des affrontements avec l’occupation à Hébron Obama admet que Moscou cherche à influencer la présidentielle Courriels piratés: le renseignement US (pas si) sûr que c’est la Russie… Que compte faire Erdogan en Syrie? France/attaque dans une église:un des tueurs connu de l’antiterrorisme Trace du Mossad à Nice et Munich? Irak : les faux détecteurs de bombe de la police enfin hors service La France a tué 164 civils dans un raid en représailles à l’attaque de Nice La Turquie poursuit ses putschistes à l’étranger..et les journalistes Les Américains se méfient des progrès permettant de créer des "surhommes" L’odeur du poulet éloigne le moustique responsable de la malaria L’avion Solar Impulse 2 a bouclé avec succès un tour du monde historique Appel palestinien à porter plainte contre Londres pour la déclaration Balfour
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Articles liés
L’Iran change son image nucléaireBahreïn: le procès de l’ayatollah Qassem, ajourné sous la pression de la rueNouvelle version: le drone qui a survolé les territoires occupés est russeUn martyr des brigades AlQuds dans des affrontements avec l’occupation à HébronTrace du Mossad à Nice et Munich?
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Moyen Orient
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
"Israël" se prépare à la débâcle: retrait total de Gaza
L’équipe du site

L'armée d’occupation israélienne s’est complètement retirée de la bande Gaza dès l'entrée en vigueur du cessez-le-feu mardi à 08H00 locales (05H00 GMT), a annoncé un porte-parole de l'armée d’occupation à des journalistes.

Selon ce porte-parole, Peter Lerner, "aux termes des directives du gouvernement l'armée israélienne sera redéployée en dehors de la bande de Gaza sur des positions défensives dès l'entrée en vigueur du cessez-le-feu".

Peu avant d'accepter la trêve de 72 heures, « Israël » a annoncé qu'il ne comptait pas encore se retirer.

"Nous ne partons pas, nous restons dans la bande de Gaza, il y a encore beaucoup d'autres missions à terminer", a indiqué à la télévision Moti Almoz, le porte-parole de l'armée d’occupation, après avoir prétendu que "tous les tunnels repérés avaient été détruits".

Un régiment de la brigade Golani arrêté, "Israël" craint une guerre d’usure

Entre-temps, la hiérarchie au sein de l'armée israélienne vient de donner l'ordre d'arrestation de tous les membres d'un régiment de la brigade élite, Golani, pour avoir refusé de poursuivre la guerre, c’est ce qu’a rapporté le site israélien 0404.

Rappelons que la brigade Golani a subi de très lourdes pertes dès le premier jour de l'offensive terrestre israélienne contre Gaza. Cette brigade élite a été décapitée et a aussi perdu son commandant adjoint tout comme 13 de ses soldats. Au total, 64 soldats israéliens et 3 colons ont été tués depuis le 8 juillet.

Selon les informations qui parviennent de l'intérieur des territoires occupés, de nombreux militaires, soldats et officiers israéliens ont désormais peur d’entrer dans une guerre d’usure avec les combattants palestiniens !

La plupart des forces israéliennes affirment pour leur part que le statu quo à Gaza est susceptible de plonger « Israël » dans une situation économique et sociale très critique. 

Entrée en vigueur d'un cessez-le-feu de 72 heures

Bien qu’au début de la guerre, « Israël » avait officiellement déclaré qu’il n’y a pas question de négocier avec le Hamas ou de discuter d’un cessez-le-feu. Or, la situation a changé après un mois au début de la guerre, de grands efforts sont actuellement déployés pour parvenir à un  accord de cessez-le-feu sauvant la face d' « Israël ». Faute de quoi, il y aura une guerre d’usure.

Dans ce contexte, l’Egypte a annoncé qu’« Israël » et le Hamas ont accepté lundi soir une proposition égyptienne d'une trêve de 72 heures.

Le cessez-le-feu est entré officiellement en vigueur mardi à 08H00 locales (05H00 GMT) dans la bande de Gaza.

Lundi, un responsable égyptien a annoncé que "les contacts de l'Egypte avec les différentes parties ont permis d'obtenir une trêve de 72 heures à Gaza et que le reste des délégations se rendent au Caire pour de plus amples négociations".

"Israël respectera le cessez-le-feu à partir de demain à 08h00 (05h00 GMT)", a ensuite déclaré à l'AFP un responsable israélien, qui a confirmé qu'une délégation de son pays se rendrait bien dans la capitale égyptienne.

Alors que le Yediot Aharanot a déclaré qu’une délégation des renseignements israéliens se trouve au Caire depuis plusieurs jours. Les Israéliens prétendaient qu’ils avaient refusé d'aller au Caire.

Côté palestinien, "le Hamas a informé il y a quelques minutes Le Caire de son approbation de la trêve de 72 heures pour demain", a pour sa part affirmé un porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri.

Un autre mouvement de la résistance palestinienne, le Jihad islamique, qui doit également prendre part aux pourparlers au Caire a, quant à lui, fait savoir dans un communiqué que "le cessez-le-feu interviendra dans les prochaines heures".

Echec des objectifs de la guerre sur Gaza

Pour les experts israéliens, "Israël" a subi une nouvelle défaite. L'armée israélienne n'a pas réussi à stopper les tirs de roquettes contre les colonies.

Or, quelques minutes avant l'entrée en vigueur du cessez-le feu, les médias israéliens ont fait état de plus de 26 roquettes tirées de l'enclave palestinienne vers dizaine de colonies israéliennes en riposte aux crimes israéliens ayant fait plus de 1850 martyrs, en majorité de civils dont plus de 400 enfants.

L'aviation israélienne menait pour sa part une série de raids contre plusieurs localités de la bande de Gaza, a indiqué une porte-parole de l'armée d’occupation.

Rappelons que l’arrêt des tirs de roquettes palestiniennes sur les colonies, et la destruction de tous les tunnels, étaient à la tête des objectifs de l'agression israélienne contre Gaza lancée le 8 juillet.

Embarras international

La guerre israélienne contre Gaza et les images des centaines d’enfants tués par l’aviation israélienne avaient ces derniers jours embarrassé les dirigeants occidentaux.

"Israël peut faire davantage pour empêcher des victimes civiles", a ainsi martelé Jennifer Psaki, la porte-parole du département d'Etat américain. "Mais cela ne change pas le fait qu'Israël reste un partenaire important en termes stratégique et de sécurité. Il a le droit de se défendre", a-t-elle ajouté.

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a reconnu le droit "total" d'Israël à se défendre. "Mais ce droit ne justifie pas qu'on tue des enfants et qu'on massacre des civils", a-t-il dit.

"Combien de morts faudra-t-il encore pour que s'arrête ce qu'il faut bien appeler le carnage de Gaza ?", a-t-il encore demandé. Le président français François Hollande a parlé, quant à lui, de "massacres".

Devant l'ampleur des souffrances endurées par les 1,8 million de Gazaouis prisonniers de la guerre sur un tout petit territoire, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a joint sa voix à toutes celles ayant réclamé un cessez-le-feu.

De son côté, l'Assemblée générale de l'ONU tiendra mercredi une "réunion informelle" de ses 193 membres, convoquée à la demande du groupe des pays arabes à l'ONU, pour examiner la situation dans la bande de Gaza, a indiqué lundi une porte-parole.

Source: Divers

05-08-2014 - 09:52 Dernière mise à jour 06-08-2014 - 09:40 | 6835 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

Les commentaires des utilisateurs Nombre de commentaires: 1
1 - LE SPECTRE DE 2006 REAPARAIT EN FORCE DANS ISRAEL
le gazaoui | Algerie 14:37 2014-08-05
LE SPECTRE DU HEZBOLLAH A ENCORE frappé ,israel est en proie au doute sa raison d’exister semble ébranlée
,ces sauvages ont toujours comptés sur leur force militaire pour espérer continuer a dominer le monde
arabo-musulman,les militaires de tsahal réclament une bonne guerre comme celle de 67 face aux danseuses
de ventre égyptiennes qui au moindre coup de feu abandonnaient leurs chaussures pour s’enfuir très loin
les golanis ne veulent plus des extra terrestres du VALEUREUX HEZBOLLAH et maintenant c’est pire qu’ils
se sont chargés de l’entrainement du hamas,les bidasses israéliens auraient dis a leurs hiérarchie que
s’ils comptaient envahir le liban ils déserteraient

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 27-07-2016 19:16 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010