Aug
30
PM
7:57
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí

Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
Les Egyptiens ne font pas confiance à la gestion du Hajj par l’ Arabie Saoudite Syrie :les «rebelles modérés» ne sont qu’un mythe, estime un sénateur américain Accusée de boycotter des produits israéliens,Brussels Airlines cède ... NYT: Le wahhabisme saoudien a propagé l’extrémisme et provoqué le terrorisme «Les opérations psychologiques sont faites pour monter un dossier contre Assad» Une grande ONG réclame d’Israël la transparence au procès d’un de ses employés Le TTIP est mort, l’Occident "ne mènera plus le jeu" dans le commerce Quatre prisonniers palestiniens grévistes de la faim, menottés à leurs lits Santé d’Hillary Clinton: un thème tabou des médias US lourd de licenciement Boroujerdi: les terroristes détenus ont avoué être soutenus par l’Arabie Les Frères du Yémen forment une nouvelle coalition menaçant la paix civile France: près de 900 migrants mineurs isolés dans les camps de Calais (ONG) Des législateurs US prient Obama de reporter la livraison d’armes à l’Arabie Nouvelles cyberattaques aux USA: Washington pointe du doigt la Russie La France veut l’arrêt des négociations sur le traité de libre-échange TTIP L’amnistie en Irak sauvera des terroristes condamnés à mort! Yémen: Attaque balistique contre un aéroport à Assir et une station à Jizane Lieberman: les médias empêchent les soldats de "combattre le terrorisme" Kirghizstan: attentat suicide contre l’ambassade de Chine, trois blessés USA: les milices kurdes revenues à l’est de l’Euphrate pour apaiser Ankara Venezuela: une équipe de Al Jazeera expulsée mardi La Corée du Sud bientôt munie de sous-marins nucléaires? Qu’a répondu Abdellahian à Jubairi au cours de leur bref entretien? France: les villes qui continuent d’interdire le burkini assignées en justice Accord entre Damas et Ankara : Alep contre les Kurdes ?
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Articles liés
Syrie :les «rebelles modérés» ne sont qu’un mythe, estime un sénateur américain«Les opérations psychologiques sont faites pour monter un dossier contre Assad»Le TTIP est mort, l’Occident "ne mènera plus le jeu" dans le commerceSanté d’Hillary Clinton: un thème tabou des médias US lourd de licenciementBoroujerdi: les terroristes détenus ont avoué être soutenus par l’Arabie
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Amérique
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
Le Pentagone déclare la nécessité d’une opération terrestre en Irak et en Syrie
L’équipe du site

Le chef d'état-major des armées américain Martin Dempsey a déclaré la nécessité d'une opération militaire terrestre en Irak et en Syrie pour combattre les militants du groupe Etat islamique alias Daesh.

« Des frappes aériennes de la coalition internationale dirigée par les États-Unis ont déjà causé des dommages à l’Etat islamique, mais cela ne suffit pas », a déclaré Dempsey.

Dempsey a noté qu’environ 15 000 soldats seraient nécessaires pour la libération des territoires des militants.

Sur le terrain, les Etats-Unis ont mené dans la nuit de vendredi à samedi de nouvelles frappes aériennes en Syrie contre l'organisation
Etat islamique (EI), alors que trois pays européens viennent de se joindre à la coalition anti-jihadistes.
   
"Des opérations aériennes américaines sont en cours en Syrie", a déclaré dans la nuit à Washington un responsable américain de la Défense, sans donner de détails sur le nombre de frappes, les cibles visées ou la participation éventuelle d'autres pays.
   
Ce responsable, parlant sous le couvert de l'anonymat, a souligné que ces opérations en Syrie étaient désormais "presque continuelles".
   
Le Royaume-Uni, le Danemark et la Belgique vont désormais participer aux raids aériens en Irak, mais pas en Syrie.
   
A Londres, une très large majorité de députés a voté en faveur d'une motion déposée par le Premier ministre David Cameron qui a appelé à "détruire (...) un réseau de la mort", terme utilisé devant l'ONU par le président américain Barack Obama.
   
Le texte autorise le "recours aux frappes aériennes" en Irak et spécifie que Londres "ne déploiera aucun soldat britannique dans les zones de combat".
   
Avec ce feu vert, l'entrée en action des six chasseurs-bombardiers britanniques Tornado basés à Chypre pourrait intervenir rapidement.
   
En Belgique, le Parlement a également donné son feu vert à une intervention, en Irak uniquement là-aussi, et six avions de combat F-16 ont quitté le pays en direction de la Jordanie. Les avions belges pourront intervenir "dès demain" samedi, a dit le ministre de la Défense Pieter De Crem.
   
Enfin, le Danemark a annoncé vendredi le déploiement de sept F-16 en Irak pour participer à l'offensive.
   

L'EI visé au portefeuille
   
   
Avant les frappes de la nuit, des raids ont été menés contre des installations pétrolières tenues par les jihadistes dans la province de Deir Ezzor (est de la Syrie), selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
   
Des frappes ont en outre visé vendredi un centre de commandement de l'EI près d'al-Mayadine, dans la même province, ainsi que des installations pétrolières et une base des jihadistes dans la province de Hassaka (nord-est).
   
Des militants ont indiqué que le pompage dans six champs pétroliers contrôlés par l'EI dans la province de Deir Ezzor avait été arrêté par peur des bombardements.
   
"Il n'y a plus d'intermédiaires ni de clients allant dans les champs car ils ont peur des frappes", a assuré à l'AFP un militant, Rayan al-Furati.
   
Les "jihadistes", qui contrôlent plusieurs raffineries en Irak et en Syrie,  vendent le pétrole en contrebande à des intermédiaires des pays voisins, en tirant selon des experts des bénéfices pouvant aller de 1 à 3 millions de dollars par jour.
   

Source: Agences

27-09-2014 - 09:59 Dernière mise à jour 27-09-2014 - 09:59 | 4022 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 30-08-2016 19:09 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010