Jul
25
AM
8:10
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí

Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
Iran: démantèlement de 2 cellules terroristes financées par l’Arabie Colombie et Venezuela travaillent à une réouverture de leur frontière (Bogota) Allemagne: un attentat tue son auteur syrien et fait 12 blessés L’ex-général saoudien qui a visité Israël nie. L’AFP confirme.Hezbollah condamne Le Hezbollah accuse l’Arabie : vous voulez un président-employé Attentats du 11/9: les lobbys pro-saoudiens cherchent à accuser l’Iran.Comment? Iran:L’AIEA laisse fuiter des documents confidentiels sur le programme nucléaire Rapport Chilcot : Et maintenant, il faut juger Tony Blair "Pas de preuve de dopage en Russie sauf les propos de Rodchenkov" Le pétrole et le gaz naturel sont (presque) inépuisables L’auteur de l’attentat de Nice aurait-il gagné au Loto peu de jours avant? Fusillade de Munich : un forcené fasciné par Breivik et les tueries de masse L’armée allemande forme des réfugiés pour reconstruire la Syrie Iran: le ministre saoudien Jubeir vit des jours difficiles National Interest explique pourquoi les USA ont peur du Su-27 Les conséquences de la fuite des cerveaux pour l’Europe de l’Est Les forces marines iraniennes se dotent d’un nouveau système antimissile Kaboul : au moins 61 morts et 207 blessés" dans un double attentat-suicide Fusillade de Munich: la majorité des victimes étaient mineures Libye: des milices appellent à l’expulsion des forces françaises Wall Street Journal: les JO ont besoin de la Russie Les Saoud à Tel Aviv, ouvertement et avec fierté! Bahrein:manifestations dans le pays,condamnations australiennes de la répression Pour des vestiges archéologiques, Israël pourrait vider un village palestinien Turquie: l’épuration se poursuit dans les services de sécurité
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Articles liés
National Interest explique pourquoi les USA ont peur du Su-27Moscou a bombardé en Syrie un poste de forces américaines (média)Et le chasseur le plus performant de l’histoire est…Assad accuse: Erdogan exploite le putsch, et les US utilisent les terroristesProduction de pétrole: la Russie devance l’Arabie saoudite
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Moyen Orient
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
Lavrov : pas de cessation des frappes avant la victoire contre "les terroristes"
L’équipe du site

La Russie a annoncé mercredi qu'elle ne cesserait pas ses frappes militaires en Syrie avant d'y avoir "réellement vaincu" les groupes "terroristes", rejetant implicitement les demandes d'un arrêt des bombardements réclamé par des opposants syriens et des puissances occidentales, au moment où se tiennent des discussions unilatérales à Genève, sans accéder au stade du dialogue.
   
"Les frappes aériennes russes ne s'arrêteront pas tant que nous n'aurons pas réellement vaincu les organisations Etat islamique et le Front Al-Nosra", la branche syrienne d'Al-Qaïda, a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov en visite à Mascate.
"Je ne vois pas pourquoi ces frappes devraient s'arrêter", a-t-il ajouté, cité par l'agence Interfax.
   
A la demande du gouvernement syrien, l'armée russe mène depuis le 30 septembre une intense campagne de frappes aériennes contre les
Celle-ci a permis à l'armée syrienne de reprendre la main sur le terrain.
   
"Espérer que des conditions formulées sous la forme d'ultimatums aident à régler les problèmes constitue une politique à courte vue et sans avenir", a poursuivi M. Lavrov.
   
Le Haut comité des négociations (HCN), coalition d'opposants politiques syriens et de milices armées, parrainée par l’Arabie saoudite, réclame l'arrêt des bombardements depuis que des dicussions sont tenues à Genève de négociations de paix sous l'égide de l'ONU.
   
Le Secrétaire d'Etat américain John Kerry et le chef de la diplomatie française Laurent Fabius avaient également plaidé mardi à Rome pour "l'arrêt des frappes russes contre l'opposition syrienne".
   
"Des gens capricieux sont apparus (au sein de l'opposition syrienne, ndlr), qui commencent à avoir des exigences qui n'ont rien à voir avec les principes" devant régir les pourparlers de paix, a martelé mercredi le chef de la diplomatie russe.
   
M. Lavrov a par ailleurs estimé qu'un cessez-le-feu en Syrie passait d'abord par un "arrêt de la contrebande à travers la frontière turco-syrienne", qui "ravitaille les combattants".
   

Le chef de la diplomatie russe s'est en outre interrogé sur les "buts réels" de la coalition internationale menée par les Etats-Unis en Syrie.
 "Nos partenaires continuent de fuir le dialogue pragmatique que nous proposons depuis le tout début. C'est suspect et suscite des questions sur les buts réels de la coalition", a-t-il déclaré sans plus de précisions.


Pas encore de dialogue

L'accord conclu sous les auspices des Nations unies prévoit qu'une trêve dans les combats soit instaurée au moment où commence un dialogue politique sur l'avenir du pays entre le pouvoir syrien et l'opposition.

Mais selon le représentant de Damas au sein de l’ONU, Bachar al-Jaafari, le dialogue n’a pas encore entamé, d’autant que la liste qui distingue les factions de l’opposition des groupes terroristes n’a pas été établie.
"Nous sommes encore dans la phase préparatoire (...). Nous attendons toujours de savoir avec qui nous allons négocier et sur quel ordre du jour", a-t-il déclaré, répétant que la partie adverse n'était "pas sérieuse" et "ne traitait pas les questions comme des politiciens professionnels".
   
Mardi, l'émissaire de l'ONU Staffan de Mistura avait mis en garde mardi soir contre un "échec" des discussions de Genève.

Ces discussions sont d’autant plus mises en cause que certains opposants insistent pour une cessation des hostilités, au moment où les milices subissent revers après revers sur le terrain. Depuis lundi, l’armée syrienne réalise une progression importante dans sa reconquête de la province nord d’Alep, limitrophe de la Turquie. Elle avait fait de même à Deraa, au sud de la Syrie, et à Lattaquié, où elle a délogé les miliciens pro turcs.

 

Avec AFP 

Source: Agences

03-02-2016 - 13:00 Dernière mise à jour 03-02-2016 - 13:00 | 2882 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

Les commentaires des utilisateurs Nombre de commentaires: 1
1 - Périssez bande de voyous
marekchi | Algerie 13:34 2016-02-03
Avant de lever les armes contre votre nation et être la cause de milliers de morts Syriens et Syriennes,
vous devriez reflechir sur les conséquences de votre acte.Pas de répis pour vous assassains jusqu’à la
victoire finale in chaallah.

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 25-07-2016 11:01 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010