Aug
29
PM
4:23
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí
Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
Nucléaire:Téhéran soupçonne d’espionnage un membre de son équipe de négociations La Turquie ouvre un pont au-dessus du détroit du Bosphore Cette nouvelle crypto-monnaie pourrait transformer l’économie Jarablos: Une résistance kurde contre "l’occupation turque" s’organise Libye: Daech pourchassé dans ses derniers carrés à Syrte L’Iran présente un drone à décollage vertical L’US Navy se dote d’un sous-marin à près de 3 mds USD Le nouveau siège du groupe iranien Khalq hors d’Irak serait en Albanie! Le ras-le-bol irakien de l’ambassadeur saoudien Bataille d’Alep : Le Commencement de La Fin … Darayya : un tournant dans la guerre contre la Syrie ? Mise en accusation d’une adolescente liée à EI qui avait poignardé un policier Irak: 18 martyrs dans un attentat suicide dans une oasis Ryad bombarde les bases conquises par Ansarullah,une délégation yéménite en Irak Iran: déploiement d’un système russe S-300 pour protéger un site nucléaire Erdogan veut combattre avec "la même détermination" les milices kurdes et Daesh Burkini/ Cazeneuve: une loi pourrait créer "d’irréparables tensions" Ségolène Royal critique le refus des banques françaises de venir en Iran Pyongyang répond à l’ONU en menaçant de réduire en cendres les forces US L’armée syrienne reprend le contrôle de Darayya Yémen: Une nouvelle vidéo d’opérations, Ryad dépêche des salafistes à Najrane Trois raisons pour lesquelles l’alliance Russie-Iran-Turquie est prometteuse Un activiste israélien du BDS demande l’asile politique au Canada Syrie: le 1er soldat turc tué par des tirs kurdes, l’aéroport de Diyarbakir visé L’ombre du terrorisme plane sur le Vieux Continent, selon le directeur d’Europol
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Moyen Orient
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
Ex-chef des renseignements allemands: le projet de "re division" du MO est mûr

L'ancien patron du renseignement extérieur allemand (BND), August Hanning, a affirmé que la division du Moyen Orient selon de nouvelles frontières n’est pas une simple spéculation, mais c’est plutôt un projet mûr.

Dans une interview accordée au journal libanais Assafir depuis Bruxelles  où il participe à un congrès sur la sécurité, Hanning s’est demandé : « A quel point le Moyen-Orient constitue une région stable ? Qu’en est-il de la situation régionale depuis l’accord de Sykes-Picot ? Cette région est-elle stable ou non depuis la Première guerre mondiale ? ».

« A mon avis, cette région n’est pas stable effectivement, et nous devons repenser une nouvelle structure sécuritaire », a-t-il répondu.

Interrogé sur la nature de cette nouvelle structure, Hanning a dit : « C’est une question très compliquée. Depuis la Première guerre mondiale, des frontières très factices ont été mises en place. Regardez l’Irak, c’est un pays factice. La Syrie, je pense qu’elle est différente. Mais maintenant, en Irak, des combats ont eu lieu entre sunnites, chiites et kurdes. Je pense qu’il est difficile de se figurer que ces communautés puissent cohabiter en fin de compte ».

Faisant le jeu de l’Occident, cet ancien responsable de renseignement allemand défend l’idée selon laquelle le conflit en Irak est sectaire, et omet de mentionner le rôle occidental et américain dans l’aiguisement des haines confessionnelles et dans le soutien aux groupes terroristes qui suivent une politique ségrégationniste.

Lui-même partisan du projet de la division du Moyen-Orient, ce responsable allemand tente de justifier sa position : « Citons l’exemple des Balkans, là où nous avons obligé les différents groupes ethniques à bâtir un pays unique, à coexister et à être tolérants. J’ai quelques doutes à ce sujet. Je pense que les frontières actuelles peuvent ramener la paix en quelque sorte mais nous devons envisager de tracer de nouvelles frontières au Moyen-Orient. La chancellerie allemande n’est pas prête pour soutenir ces nouvelles idées, mais en fin de compte, ceci nous aidera à aller de l’avant vers une solution pacifique. Nous devons retracer de nouvelles frontières dans la région ».

Grand connaisseur de la situation politique et sociale libanaise, August Hanning, a dirigé le dossier du premier échange de détenus entre l’Entité sioniste et le Hezbollah en 2004.

Interrogé sur la place du Liban sur l’échiquier international, celui-ci a répondu: « Le Liban peut se mettre à l’abri bien que le feu de la région l’atteigne. La question libanaise est très délicate. Dans les années 90, il y avait un équilibre entre les différents groupes religieux et ethniques. Aujourd’hui, un grand nombre de réfugiés y ont afflué. Je pense que la plupart d’entre eux resteront au Liban. Tout le système libanais est sous pression, compte tenu des différents poids des groupes ethniques. J’espère que les dirigeants de ces groupes ethniques au Liban pourront aboutir à un consensus pour garder la structure libanaise spéciale. Cette structure a permis au pays de vivre en paix par le passé. J’espère que ce système fragile actuellement puisse vaincre les difficultés en provenance du voisinage ».

S’exprimant sur la Syrie, le dirigeant sécuritaire allemand déplore que ce pays ait été jadis très tolérant sur les questions religieuses, « mais non politiques ».

« Nous nous demandons quelle serait la meilleure alternative en Syrie. Nous avons cru que l’opposition laïque pourra être une bonne solution. Il s’est avéré que c’était  de l’imagination pure. Actuellement, nous sommes déçus. La meilleure solution passe par l’arrêt des combats et la relance d’un véritable processus de paix regroupant toutes les parties. L’opposition laïque n’est pas réaliste pour l’instant ».

Bref, l’Occident est déçu, contrarié et acculé au mur sur le conflit en Syrie.  Celui-ci a révélé que le groupe du G7 réuni en Allemagne a débattu d’une transaction stipulant la destitution du président syrien et l’entente avec son régime, sans fournir de détails supplémentaires.

Partant toujours de la logique du sectarisme, ce responsable allemand avait considéré en 2005 que le groupe d’Abou Mossab Zarqaoui, dirigeant de la branche d’al-Qaïda en Irak à l’époque de l’occupation américaine du pays, constituait un « exemple à suivre pour les groupes sunnites qui se disent avoir l’honneur de commettre des attentats sous sa bannière ».

Au sujet de la fin imminente de la milice wahhabite takfiriste Daech,  Hanning doute fort d’un sort pareil à court terme. « Je ne trouve aucun groupe sur le terrain, capable ou désireux de mettre fin à ce phénomène. J’ai même posé la même question au ministre turc des Affaires étrangères sans obtenir de réponse ».
 
Quel est le rôle de l’Iran dans les combats contre Daech ? Hanning insiste sur le refus du camp adverse de soutenir la lutte iranienne. « Ils ont peur de la puissance iranienne. La Turquie fait certes partie des pays sunnites dans la région. Et en quelque sorte, Daech défend les intérêts sunnites dans la région, et certains pays sunnites éprouvent de la sympathie envers lui. Nous devons réaliser ce fait parce que ça fait partie du problème », a-t-il avancé.

 

Traduit du site Assafir

Source: Sites web

07-07-2015 - 15:52 Dernière mise à jour 07-07-2015 - 16:09 | 13610 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

Les commentaires des utilisateurs Nombre de commentaires: 2
1 - Israel en Baviere
Tarik | Algerie 22:13 2015-07-07
Dans sa debile \" Division du M-O \" , ce monsieur n’a qu’a trouver une place a Israel en Baviere chez
lui en Allemagne Quand au reste pas de probleme on se separera nous memes de notre propre-chef sans
assistance exterieure ! Non la verite c’est que ces occidentaux ont longtemps vecu avec l idee que les
idiots du Golfe regneront ad vitam seulement voila c’est la peur de voir \" La Corne du Diable\" (
Famille Saoudite ) disparaitre qui les rends mal a l’aise et qu’ils multiplient reunion apres reunion
mais une chose est vraie : Les Arabes du M-O sont vraiment CONS
2 - CE RAT EST VRAIMENT IDIOT
momus | Cote_d_Ivoire 14:47 2015-07-08
CE RAT QUI PARLE DE CONFESSION DE RELIGION DE CHANGER LES FRONTIERES ...MDRRR ...IL A OUBLIER QUE CES
AMERICANO SALAFO WAHABO SIONISTES DE DAESH SONT CES AMIS ET QUILS TUENT TOUS DANS LEUR PASSAGE HOMME
FEMME ENFANT SUNITES CHIITES DRUZEE KURDES...CE QUIL OUBLIE JUSTE DE MENTIONNER C QUE CES PROPRES FRERES
RATS NE TUENT AUCUN SIONISTES ET MEME MIEUX ILS LES DEFENDENT AVEC ARGNE...MDRRR...DONC JE CROIS QUE LE
DISCOURS DE CE RAT DOIT LE PRENDRE ET SE LE METTRE LA OU NOUS LE PENSONS TOUS.

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 29-08-2016 19:19 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010