Aug
27
PM
4:48
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí

Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
La Turquie arrête trois anciens hauts diplomates liés au putsch avorté Révélation: l’opération turque en Syrie devait débuter il y a deux ans Syrie : toujours pas d’accord Russie-USA.La Turquie y envoie encore des chars Le chef de Daech "nettoie" les rangs du commandement de son groupe Syrie: Ahrar al-Sham change de politique et négocie avec les Iraniens Paris met en garde Ankara contre la "tentation" de régler la question kurde Le nouveau gouvernement tunisien prête serment Yémen-Syrie : quand les médias s’indignent et quand ils ne s’indignent pas Une centaine de généraux allemands disent « stop » à la russophobie Brésil: Lula inculpé au 2e jour du procès en destitution de Rousseff Quand une importante délégation économique turque visite Israël Etude:le CCG paralysé par ses représentations géopolitiques divergentes L’Etat russe renonce aux achats de nourriture étrangère Le budget de l’armée US truqué de 6,5 mds USD... Des quads pour l’armée russe en Arctique Apple met à jour ses appareils après l’espionnage d’un Emirati par un logiciel isra Kalachnikov commence à tester son nouveau fusil de sniper Jarablos: Pourquoi Daesh s’est-il effondré si vite face aux forces turques? L’armée et la résistance libanaises pilonnent des positions du front al-Nosra Des missiles supersoniques invulnérables équiperont les bombardiers russes Hariri en Turquie pour afficher sa solidarité Le Koweït arrête un fonctionnaire accusé de promouvoir Daesh Irak: le ministre de la Défense destitué par le Parlement L’Iran nie avoir envoyé des missiles au Yémen L’opération turque en Syrie "ne vise pas Daech mais les Kurdes"
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Articles liés
Yémen-Syrie : quand les médias s’indignent et quand ils ne s’indignent pas Etude:le CCG paralysé par ses représentations géopolitiques divergentesL’Iran nie avoir envoyé des missiles au YémenYémen: Un missile frappe Aramco à Jizane, vidéo de 30 mn à NajraneYémen:l’ONU accuse l’Arabie d’usage de bombes à sous-munitions contre les civils
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Asie
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
Un projet d’union des monarchies du Golfe au menu d’un sommet à Ryad
L’équipe du site

Le roi saoudien et son homologue bahreiniUn projet d'union des monarchies du Golfe, voulue par l'Arabie saoudite et soutenue par Bahreïn, figurera au menu du sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) lundi à Ryad, a confirmé samedi une ministre du gouvernement bahreïni.

"La question d'une union du Golfe sera à l'ordre du jour du sommet de Ryad", a déclaré la ministre d'Etat bahreïnie aux Affaires de l'Information, Samira Rajab, ajoutant que cette union pourrait "commencer par deux ou trois" des six membres du CCG.

La ministre bahreinie a précisé que l'idée avait "été proposée par l'Arabie saoudite et (que) Bahreïn l'avait soutenue", laissant entendre que le projet devrait démarrer avec ces deux pays, membres du CCG aux côtés des Emirats arabes unis, d'Oman, du Qatar et du Koweït.

La ministre s'est refusée à préciser la forme de l'union envisagée, se contentant d'indiquer que le projet pourrait s'inspirer du "modèle de l'Union européenne, tout en prenant en considération les difficultés que connaît ce groupe".
"A Bahreïn, nous sommes pour une union du Golfe pour nous défendre face aux menaces qui guettent la région aux plans politique, économique, sécuritaire et militaire", a-t-elle ajouté.

Vendredi, un haut responsable d'un pays membre avait également annoncé qu'"une forme d'union entre l'Arabie saoudite et Bahreïn" devait être abordée lors de ce sommet.

Une commission regroupant trois représentants de chaque Etat membre et chargée de réfléchir sur l'union proposée devrait soumettre ses conclusions au sommet de lundi à Ryad.

Reste à dire, est -ce que le Bahreïn et l’Arabie seraient prêts, à l’instar des pays démocratiques, à consulter -via un référendum- leurs peuples avant d’entreprendre de telles démarches ?

Source: Agences

13-05-2012 - 12:21 Dernière mise à jour 13-05-2012 - 12:21 | 1931 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 27-08-2016 18:48 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010