Aug
29
PM
9:09
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí

Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
France: les villes qui continuent d’interdire le burkini assignées en justice Accord entre Damas et Ankara : Alep contre les Kurdes ? Le Hezbollah appelle le monde arabo-musulman à se dresser contre le takfirisme Nucléaire:Téhéran soupçonne d’espionnage un membre de son équipe de négociations La Turquie ouvre un pont au-dessus du détroit du Bosphore Cette nouvelle crypto-monnaie pourrait transformer l’économie Jarablos: Une résistance kurde contre "l’occupation turque" s’organise Libye: Daech pourchassé dans ses derniers carrés à Syrte L’Iran présente un drone à décollage vertical L’US Navy se dote d’un sous-marin à près de 3 mds USD Le nouveau siège du groupe iranien Khalq hors d’Irak serait en Albanie! Le ras-le-bol irakien de l’ambassadeur saoudien Bataille d’Alep : Le Commencement de La Fin … Darayya : un tournant dans la guerre contre la Syrie ? Mise en accusation d’une adolescente liée à EI qui avait poignardé un policier Irak: 18 martyrs dans un attentat suicide dans une oasis Ryad bombarde les bases conquises par Ansarullah,une délégation yéménite en Irak Iran: déploiement d’un système russe S-300 pour protéger un site nucléaire Erdogan veut combattre avec "la même détermination" les milices kurdes et Daesh Burkini/ Cazeneuve: une loi pourrait créer "d’irréparables tensions" Ségolène Royal critique le refus des banques françaises de venir en Iran Pyongyang répond à l’ONU en menaçant de réduire en cendres les forces US L’armée syrienne reprend le contrôle de Darayya Yémen: Une nouvelle vidéo d’opérations, Ryad dépêche des salafistes à Najrane Trois raisons pour lesquelles l’alliance Russie-Iran-Turquie est prometteuse
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Articles liés
Accord entre Damas et Ankara : Alep contre les Kurdes ?Le Hezbollah appelle le monde arabo-musulman à se dresser contre le takfirismeJarablos: Une résistance kurde contre "l’occupation turque" s’organiseDarayya : un tournant dans la guerre contre la Syrie ?Irak: 18 martyrs dans un attentat suicide dans une oasis
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Moyen Orient >> Liban
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
Un bateau d’armes envoyé au Liban, en provenance de la Turquie
L’équipe du site

Une évolution qui ne peut être perçue indépendamment de la campagne menée par l’Arabie saoudite et ses alliés contre le Liban : un cargo transportant des armes destinées au Liban a été intercepté depuis deux jours par les gardes-côtes  grecs au large de l’île de Crête, a révélé une chaine de télévision turque, a rapporté un reportage de notre chaîne al-Manar.

Le bateau en provenance de la Turquie et plus particulièrement du port d’Azmir, transportait 6 conteneurs dont deux étaient bourrés d’armements,  de munitions et d’explosifs.

 "Le bateau Trader a été arraisonné dimanche au large de la Crète et il est depuis au port de La Canée" (ouest de l'île), a indiqué à l'AFP une responsable du bureau de presse de la police. Un contrôle est en cours par les autorités
depuis mardi, a-t-elle ajouté.

La police grecque a arrêté l’équipage du bateau, formé de 11 personnes, dont 6 Syriens, 4 Indous et un Libanais.

Selon al-Akhbar, l’interception de ce bateau rappelle deux autres antécédents, dont celui du bateau Loutfallah 2 qui avait été intercepté par l’armée libanaise en 2012. Il comportait des dizaines de tonnes d’armements, en provenance de la Libye à destination du port de Tripoli, su nord du Liban. Cette région libanaise renferme de fervents partisans des deux milices wahhabites takfiristes Daesh (Etat islamique) et front al-Nosra.

L’envoi de ce bateau pourrait très bien être l’œuvre des services de renseignements turcs et signifie que les responsables turcs sont entrés eux aussi en amont des saoudiens pour déstabiliser la situation au Liban

Ces craintes se croisent avec celles de sources sécuritaires libanaises qui ont expliqué pour le journal libanais que l’envoi du bateau d’armements veut dire que la scène libanaise est désormais dans la ligne de mire et que certains protagonistes œuvrent pour faire exploser la situation libanaise .

Le journal al-Akhbar dit aussi détenir des informations selon lesquelles la Turquie a entrepris un décompte au Liban pour recenser les libanais d’origine turque, et dont le nombre s’élèverait à 84 mille, et elle s’est informé sur leurs travaux et leur impact politique.

Les Turcs seraient aussi en train d’œuvrer de concert avec les Qataris, dans les régions du nord libanais en particulier, afin de consolider la position du parti islamiste libanais Jamaat Islamiyyat et ses confrères. Le but étant de les pousser  à se distinguer de parti Courant du Futur, dirigé par l’ancien Premier ministre Saad Hariri, et à les inciter à le critiquer ouvertement ainsi que le Hezbollah dans le but d’attirer leur base populaire attisée par les slogans confessionnels durant ces dernières années.


 

Source: Divers

02-03-2016 - 13:29 Dernière mise à jour 02-03-2016 - 13:51 | 3960 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

Les commentaires des utilisateurs Nombre de commentaires: 3
1 - Erdogan, la vipère !
ÇáäÕÑ ÞÑíÈ | Maroc 12:44 2016-03-02
Une vipère dont il faudra bien un jour couper la tête parce que plus on le laisse faire plus il déploie
de venin.\"N’y a-t-il pas parmi vous un homme raisonnable ?\" pour remettre ce fou dangereux à sa
place?Les étasuniens et la clique otaniste qui poussent cet Ottoman à plus d’arrogance et de
vanité,devraient s’occuper de cet aliéné avant qu’il ne soit trop tard pour agir. Bravo aux gardes-côtes
grecs pour cette prise qui ne sera ni la première ni la dernière. Alors, plus de vigilance les Grecs et
merci d’avoir empêché le crime d’être commis au Liban.
2 - Touché,coulé!bravo pour les grecs,sur ce coup là!
abdelkader.b | France 18:37 2016-03-02
Au nom de dieu le clément et le miséricordieux. Alors récapitulons,le cinoche de riffi, qui se la joue
vierge effarouchée, ensuite il remonte dans nord à tripoli! et comme par hasard, voilà qu’il y a un
bateau, qui veut aller au liban, surement vers tripoli encore, pour ramener des armes à faire du
terrorisme! l’instinct de chasseur dit:que c’est pour preparer la futur agression sur les braves gens de
tripoli, qu’ils soient alaoui et autres rites, qui sont contre les terroristes daech, nosra, et autres
traites collabos d\"israél\"criminel, et bien tous ces fous-ont en tète d’agresser aussi les braves
résistants du merveilleux, prestigieux, Hezbollah!
3 - Un bateau d’armes envoyé au Liban, en provenance de la Turquie.
Abidal abourima | Tunisie 21:55 2016-03-02
Nul besoin d’être Einstein pour savoir à qui et à quoi n\\’était pas destiné ce bateau chargé d’armes :
l’Armée et la stabilité libanaises. Sachant cela, il est facile de comprendre la colère bleue de l’arabie
saoudite. ces pauvres finiront par me faire pitié, ils ratent tout et à tous les coups, à part la félonie
et la méchanceté gratuite - bien que payée à coup de milliards - rien ne leur réussit, à croire qu’ils
sont victimes d’un coup de sort et d’une double malédiction : celle dite Bachar Al Assad et l’autre
connue sous le nom de Hezbollah. D’où le recours au savoir-faire israélien pour se libérer de ce double
fardeau si lourd à porter sur leurs maigres dos.

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 29-08-2016 20:55 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010