Aug
27
AM
7:35
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí

Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
Quand une importante délégation économique turque visite Israël Etude:le CCG paralysé par ses représentations géopolitiques divergentes L’Etat russe renonce aux achats de nourriture étrangère Le budget de l’armée US truqué de 6,5 mds USD... Des quads pour l’armée russe en Arctique Apple met à jour ses appareils après l’espionnage d’un Emirati par un logiciel isra Kalachnikov commence à tester son nouveau fusil de sniper Jarablos: Pourquoi Daesh s’est-il effondré si vite face aux forces turques? L’armée et la résistance libanaises pilonnent des positions du front al-Nosra Des missiles supersoniques invulnérables équiperont les bombardiers russes Hariri en Turquie pour afficher sa solidarité Le Koweït arrête un fonctionnaire accusé de promouvoir Daesh Irak: le ministre de la Défense destitué par le Parlement L’Iran nie avoir envoyé des missiles au Yémen L’opération turque en Syrie "ne vise pas Daech mais les Kurdes" Pétrole: l’Iran veut récupérer sa part du marché d’avant les sanctions Darayya, icône de l’insurrection libérée par Damas Hillary Clinton et Donald Trump s’accusent mutuellement de racisme Yémen: Un missile frappe Aramco à Jizane, vidéo de 30 mn à Najrane Attentat en Turquie: au moins huit policiers tués, 45 blessés (agence) "Israël" rejette une demande de l’ONU de libérer un de ses employés L’élection de Donald Trump provoquerait une récession mondiale Irak: Le Hached Chaabi regroupe plus de 40 mille sunnites La Turquie renforce sa présence en Syrie et élargit ses objectifs. Les forces irakiennes s’approchent du fief terroriste de Mossoul
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Articles liés
Amir-Abdollahian : "Les USA sont derrière la tentative de putsch en Turquie"Les USA tentent de faire pression sur la Russie à Alep Ex-directeur adjoint de la CIA: "Tuez les Russes! Mais, faites-le discrètement!"Les médias cachent le soutien des USA aux groupes djihadistes en SyriePourquoi la Russie lance une opération humanitaire à Alep
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Moyen Orient >> Liban >> Manifestations
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
La gifle: les réfugiés syriens au liban votent Bachar
L’équipe du site

Ce qui s’est passé au Liban explique mieux la raison pour laquelle les soi-disant "Amis de la Syrie" s'acharnent pour empêcher les Syriens d'exercer leur droit de vote, allant jusqu'à l'interdire aux ressortissants syriens qui séjournent chez eux.

Car depuis le début de la crise , puissances occidentales et monarchies arabes s'emploient, par d'innombrables manoeuvres machiavéliques pour dissimuler le fait que le président syrien dispose d'une importante popularité au sein d'une bonne partie de la population syrienne.  Ce fut la tactique constante dans leur stratégie de renversement, celle d'occulter cette partie des Syriens, les loyalistes!

Elle vient d'être sérieusement écornée par les scènes qui se sont déroulées à Beyrouth mercredi.

En effet, hier , la capitale libanaise a été le théâtre d’un déferlement de masse des réfugiés syriens vers l’ambassade de Syrie située à Yarzé au sud-est de la capitale. La plupart des artères qui y menaient étaient bondées de voitures de transport public et de syriens piétons. Tout le monde était débordé : les medias, les Libanais eux-mêmes dont d’innombrables n’ont pu arriver à leurs lieux de travail. Et les forces de sécurité surtout.

Certains de ses éléments en sont arrivés à cogner des électeurs syriens aux portes de l’ambassade, ce qui a menacé de torpiller le vote, si ce n’est l’intervention en personne de l’ambassadeur syrien au Liban, qui est descendu parmi les réfugiés pour calmer leurs esprits.
 

Scrutin prorogé

Alors que le scrutin se poursuit ce jeudi, car prolongé jusqu’à minuit, tout le monde en parle : "ce fut un véritable tsunami", on retrouve souvent cette formule dans de nombreux medias libanais et regionaux.

«  La Syrie a voté pour son président au Liban », a titré le quotidien libanais assafir. Une allusion implicite au désaccord qui persiste entre les Libanais sur le choix de leur président.

«  80 mille ont voté à Yarzé, l’image inconnue des Syriens du Liban », a quant à lui intitulé le journal al-Akhbar son article de cet évènement.

En réalité, personne au Liban ne s’attendait à ce mouvement de masse. Ni le camp du 8-mars ni celui du 14-mars !

Chez ces derniers, le constat va  de soi. Ils ont été les premiers à réagir avec un ton qui illustre leur déception et l’échec de leurs tentatives.

La première chose qu’ils ont demandé est le départ des réfugiés syriens pro régime du Liban. Jamais auparavant ils n’auraient osé une telle "avanie", lorsqu’ils pensaient et propageaient surtout que les réfugiés syriens au Liban étaient hostiles au régime syrien.

Une gifle assénée au 14-mars
 

Un député du bloc parlementaire du courant du Futur ayant requis l’anonymat a été très franc dans une intervention avec le site d’information libanais el-nashra, reconnaissant  que son équipe politique a « reçu une gifle » et qu’il ne s’attendait pas à voir ce qu’il a vu.

Tout en évoquant de soi-disant pressions exercées sur les réfugiés par les forces du 8-mars, il a également dit qu’il va de soi que le régime a réussi de montrer une scène qui lui est avantageusement favorable en dehors des frontières syriennes.

Le responsable du Futur évite d'évoquer les efforts déployés par le camp du 14-Mars et des syriens pro insurrection pour dissuader les réfugiés syriens de participer au vote et qui sont tombés à l’eau. Raison de leur surprise et déception.

Le fait d’arguer des pressions présumées du 8-mars  n’expliquent pas pourquoi elles ont été plus persuasives que les leurs . Facteur supplémentaire de déception pour ce camp.

Même Damas est  surprise  

Interrogé sur la demande d’expulser les Syriens pro régime, l’ambassadeur syrien au Liban Ali Abdel Karim Ali a dit percevoir « l’expression d’une grande confusion chez le camp du 14-mars due à ses fausses évaluations ».

Lui-même s’est dit très surpris par l’ampleur de la participation des réfugiés syriens au vote : «  nous nous attendions à une bonne participation aux élections syriennes au Liban, mais de cette ampleur », a-t-il dit.

Avant la tenue du scrutin, l'ambassade syrienne qui a inscrit aux bulletins de vote près de 125 mille syriens depuis début mai ne s’attendait qu’à 40 mille. Seuls 35 de ses fonctionnaires ont été chargés de suivre le vote le jour j.

Les derniers chiffres pas encore définitifs,  rendent compte de 100 mille votants. Or de nombreux Syriens sont arrivés à l’enceinte, mais n’ont pu participer au vote, tellement l’équipe de l’ambassade était débordée.

«  Cette foule porte d’importants indices qui avortent toutes les prévisions. C’est un adieu au complot dont la Syrie a été victime et une déclaration de victoire de la Syrie, c’est un repli du projet conduit par les Etats-Unis pour détruire la Syrie, et déchirer le tissus de la région », a poursuivi Ali , selon al-Nashra.

Même à Damas, rapportent des sources de la représentation diplomatique syrienne, la surprise a été grande de voir cette scène libanaise des réfugiés syriens affluer en grand nombre. Les responsables syriens n’ont cessé de téléphoner pour demander des explications à l’ambassadeur.

Raqqa plus belle que Beyrouth
 

Le correspondant du journal al-Akhbar raconte avoir rencontré un jeune syrien de 20 ans originaire de Raqqa, le gouvernorat contrôlé par la milice désavouée d’Al-Qaïda l’Etat Islamique en Irak et au Levant (EIIL). Assurant vouloir voter pour Assad, il a expliqué sa position : «  parce que du temps d’Assad, et avant la révolution, Raqqa était bien plus belle que Beyrouth ! ».

Un autre Syrien, originaire de Deraa, au sud de la Syrie a quant à lui dit : «  je vais voter Assad. Il est le commandant de l’armée. Et l’armée va me restituer Deraa. Je ne suis pas venue au Liban de mon plein gré ».

Une syrienne parmi des dizaines venus à bord d’un camion a répondu au correspondant de l’agence Asia News : «  nous sommes sortis de notre pays malgré nous... je voudrais voter pour notre président. Nous n’avons compris la sécurité qu’il nos procurait que lorsque nos maisons ont été détruites par ceux qui disent qu’ils veulent la liberté ».


8-mars et les illusions brisées

Expliquant les causes de l’effet surprise de cette affluence inattendue, une source proche  du camp du 8-mars indique pour al-Akhbar : «  les medias ont montré que les ouvriers et réfugiés syriens étaient des opposants au régime ce qui n’est pas vrai. Il s’est avéré que parmi les réfugiés il y a aussi bien des opposants que des loyalistes », a dit cette source sous le couvert de l’anonymat.

Ajoutant aussi que l’humeur de ces réfugiés avait également changé au fil de la crise syrienne surtout durant l’année écoulée.
Comme raisons, cette source mentionne les exploits réalisées par l’armée syrienne, et le dévoilement de la véritable image de l’opposition syrienne devant les Syriens,..., sans oublier aussi les souffrances endurées par les réfugiés eux-mêmes ».

« Ce qui s’est passé a brisé les illusions de certains, de transformer les réfugiés au Liban en une carte sécuritaire de pression sur la résistance dans le futur », a conclu cette source.

Oui les Syriens loyalistes ont pu dire leur mot au Liban. la résistance y est pour quelque chose!

 

 

 

 

 

 



Source: Divers

29-05-2014 - 17:10 Dernière mise à jour 29-05-2014 - 17:35 | 10114 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

Les commentaires des utilisateurs Nombre de commentaires: 10
1 - Un vigoureux camouflet administré à l\’Occident colonialiste et a ses marionnettes de la peninsule arabique et d\’ailleurs!
Le demystificateur universel | France 19:24 2014-05-29
C’est un avant-gout de ce qui attend l’hydre croiseo-sionisto-fantoche,qui apres ce camouflet,va recevoir
des directs,des crochets ,des uppercuts,et des coups de pied dans le derriere qui la forceront a prendre
la poudre d’escampette,des terres d\\’Islam.Les forces de l’arrogance et leurs fantoches,les satrapes
arabes obscurantistes ,hypocrites et ignares,qui se sont juste donnés la peine de naitre,ont montré leur
vrai visage en empechant les Syriens de voter dans plusieurs pays.Pour les forces de l’arrogance en
particulier,la democratie n’est bonne que s’ils sont surs qu’elle amene leurs marionnettes au pouvoir.On
imagine leur deception!
2 - De tout coeur avec vous
djamel | Algerie 19:38 2014-05-29
Allez de l’avant chers Syriens.Vive la Syrie, Son Arméee, Son Peuple, Son Président et ses Gouvernants
Que Dieu Protège la Syrien et les Syriens
3 - La Victoire éclatante!Merci a la resistance.....et aux Martyre qui sont auprès d\’Allah subhana bien vivant et bien pourvu..
max | Belgique 20:01 2014-05-29
VIVE LA RESISTANCE VIVE LA SYRIE,LA RII,l’Irak,Liban et toute les pays frères qui ont soutenu la
resistance et le peuple syrien....etc....Quelle bonheur de voir nos frères et soeur syrien aller voter en
masse.....SUBHANALLAH....JE VOIE DÉJÀ LE VISAGE DE NOS ENNEMIES....TOUTE VICTOIRE APPARTIENT A
ALLAH SEUL!!!.........
4 - bachar un grand president et un grand homme
omar | France 03:06 2014-05-30
les syriens peuvent être fiers de leur pays et de leur président ils ont vraiment beaucoup de chance
d’avoir un homme comme Mr bachar el assad !
5 - Des coups de gourdin sur la tete a repetition!
Le demystificateur universel | France 09:45 2014-05-30
Le grand satan,ses suppots français et britannique et leurs larbins les satrapes illegitimes de la
peninsule arabique,ne cessent de recevoir des coups de gourdin sur la tete,portés par le peuple
syrien,son armée,et les valeureux combattants du Hezbollah.Leurs propagandes,leurs mensonges,les sommes
colossales depensées n’ont servi a rien,si ce n’est a montrer qu’ils sont ,comme Thanatos,des ennemis
implacables du genre humain,des fauteurs de degats sur la terre.La France en particulier ,qui a les mains
tachées du sang de millions de Musulmans,qui voulait se faire passer pour un modele de vertu a eté
demasquée et remise en place par le representant syrien a l’ONU.
6 - ...
nassar | Cote_d_Ivoire 11:03 2014-05-30
Maintenant qui sont les terroristes en syrie ? Le peuple non non non!que le monde regarde attentivement
le peuple aime leur président bachar al assad donc maintenant ces terroristes doivent payer le sang
qu’ils ont couler affaire à suivre vive l\\’axe de la résistance
7 - courage au vaillant peuple syrien
BOB | Cote_d_Ivoire 18:47 2014-05-30
c’est avec beaucuop d’emotion que j’ai vu ces images de syriens deferlant sur l ambassade syrienne au
liban pour voter bachar.les médias occidentaux nous font croire que bachar n est pas aimé par son
peupleaujourd’hui tout ce mensonge s’écroule de lui mème.syriens et syriennes demeurez plus que jamais
soudés derrière votre président si vous ne voulez pas que la syrie disparaisse.ce n’est pas une affaire
de sunnite ni de chiite ni de alaouite mais il s’agit de l existence de la syrie.courage,la victoire
n’est plus loin.
8 - LA VERITE FINIT TOUJOURS PAR TRIOMPHER DU MENSONGE. (I)
Râleur | Senegal 21:34 2014-05-30
On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut
pas tromper tout le peuple tout le temps. Seuls les aveugles et crédules refusent de voir la vérité.
Cette vérité qui montre le déferlement de la majorité du peuple syrien allant voter pour son président.
La messe n’est malheureusement pas encore dite car l’élection par plébiscite de Bachar n’arrêtera pas le
barbarisme takfiri ni le lâchage de la Syrie par les vampires US sionistes. Ces derniers veulent à tout
prix son sous-sol qui regorge de pétrole et surtout de gaz. Là où il y a conflit (Afrique) il y a
richesse à voler.
9 - LA VERITE FINIT TOUJOURS PAR TRIOMPHER DU MENSONGE. (II)
Râleur | Senegal 21:46 2014-05-30
Cette ruée vers les bureaux de vote a surpris tout le monde syriens compris. Elle aurait du causer des
arrêts cardiaques parmi le clan des maffieux du 14, cela aurait une double joie. On ne connait vraiment
l’ami sincère que quand on est affligé, dans le besoin. S’il nous était donné, on porterait cette guerre
chez les commanditaires, on s’en prendrait à tous ces lâches assassins pour les réduire à néant.
Cloportes du 14, insectes du Khalij, hyènes occidentales, la Syrie renaitra de ses cendres et avec ses
vrais amis, le retour du boomerang sera dur en touchant vos sales tronches Inchaallah. L’élection de
Bachar n’est qu’une étape.
10 - controverse
amina | France 17:56 2014-06-05
enfin un acte democratique revelateur de la complexite de la societe syrienne

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 26-08-2016 22:23 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010